Un écrin, voilà dans quoi nous étions, hier soir. Un très bel espace habité, une fois de plus, par des créations vivifiantes, qui nous prennent aux tripes. Elles nous bousculent, elles nous questionnent et on aime ça. Un grand merci à la Cie Qualité Street pour son humanité et de nous avoir donné “La beauté du monde” à Nestier.

Photos par Sabrina Bertani.